Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 17:04

 

 

La fée Viviane ou Dame du Lac est le nom d’un personnage des légendes arthuriennes. Ce personnage joue plusieurs rôles ; elle donne l’épée Excalibur au roi Arthur, guide le roi mourant vers Avalon après la bataille de Camlann, enchante Merlin ou redresse Lancelot du Lac après la mort de son père.

Les différents auteurs et copistes ont donné à la Dame du Lac divers nom : Viviane, Niniane, Nyneve....

Viviane vivant dans la forêt de Brocéliande (dans laquelle vivent de nombreuses espèces féérique comme les fées ou les dragons), enleva le jeune Lancelot, alors qu’il était encore enfant, après la mort de son père le roi Ban de Bénoïc ; (mort de tristesse en apprenant que son royaume avait été brulé par son ennemi Claudas de la Terre Déserte).


fee-viviane.jpeg 

Elle l’emmena au plus profond d’un très grand lac duquel il crut ne jamais pouvoir ressortir, ignorant qu’il s’agissait là du « passage » obligé pour rejoindre le royaume merveilleux et caché d’Avalon, l’île sacrée, ultime refuge de la tradition celtique. Dans d’autres textes il ne s’agit pas d’Avalon mais du lac de Diane (cf. Le Merlin Huth, roman du XIIIe siècle)                                              

Sa mère, la reine Hélène se retira par la suite dans un couvent jusqu’à la fin de sa vie. Viviane enseigna les arts et les lettres à Lancelot, lui insufflant sagesse et courage, faisant de lui un chevalier accompli.

 

 

Elle le mena alors à la cour d’Arthur, à Camelot, pour y être adoubé, et le présenta aux chevaliers de la Table Ronde, dont il devint le plus célèbre représentant.

Selon une des nombreuses variantes de la légende, Merlin succomba aux charmes de Viviane et elle lui demanda de lui enseigner ses secrets. Merlin apprit à Viviane pratiquement tout ce qu’il savait. Plus tard, Viviane fit tourner neuf fois un voile magique autour de son amant endormi. Il devint ainsi son « amant éternel ». Finalement, Viviane enferma Merlin dans une tour de verre (ou une grotte, d’après les différentes légendes).                                                                                          

 

Une autre variante fait de Viviane la responsable de la mort de Merlin. En effet, voulant préserver sa virginité des assauts répétés du vieil Enchanteur, Viviane lui demande de l’initier à la magie. Dans le seul but de la conquérir Merlin accepte, tout en sachant (grâce à son don prophétique) qu’elle causera sa perte. Viviane l’enterre vivant dans une tombe grâce à un enchantement. (cf. Le Lancelot en prose ou le Merlin Huth, romans du XIIIe siècle par exemple).

 


fee-viviane-et-merlin.jpeg 

Après la mort de sa mère Ygraine, Viviane eut soin de Morgane, faisant d’elle une magicienne, tandis que Merlin l’enchanteur prit soin de l’éducation de son demi-frère, le futur roi Arthur. Selon d’autres textes, Morgane n’est pas la demi-sœur d’Arthur mais sa sœur et celle-ci ne fut pas élevée par Viviane mais elle aurait appris, elle aussi, sa magie de Merlin.                                                    

 

 

 

Bien au contraire, toute deux s’affrontent à l’aide de leur magie. Viviane protège Arthur, sa cour et l’idéal courtois et chevaleresque qu’il incarne, tandis que Morgane veut la perte de son frère et de sa belle-sœur, la reine Guenièvre. (cf. Le Lancelot en prose, le Merlin Huth et La Mort le roi Artur par exemple).


On a maintes fois accouplé Viviane et Morgane. Toujours l'une portera le fardeau de la prison de Merlin et l'autre celui du Val sans retour. Le verdict populaire les a définitivement jugées : "Si abominablement hypocrites à l'égard de Merlin", "ambitieuses, avides de savoir et de pouvoir".

Il faudra attendre longtemps que quelque amoureux des Fées aille voir de plus près les raisons des agissements de Viviane et intercède en sa faveur. "Il est aujourd'hui reconnu que c'est par amour - au-delà du bien et du mal - que Viviane rendit à ses propres enchantements un Merlin conscient et consentant, parvenu aux ultimes lisières".


Dans son Cycle de Pendragon, Stephen Lawhead reprend la figure de la Dame du Lac sous un nom différent : Charis, fille du Roi Suprême d’Avalon (plus connue sous le nom d’Atlantide). Marié au prince breton Taliesin, dans la Bretagne de bien avant Pendragon, ceux-ci auraient enfanté dans la douleur Merlin l’Enchanteur. Après la mort de Taliesin, Charis s’occupera de Merlin et elle ira reposer dans le lac de Logres, d’où son nom de Dame du Lac.

 

Belle comme toutes les fées avec ce quelque chose de plus troublant qui enchanta Merlin, Il y a la Nymphe, l'Enchanteresse, la Fée, celle de l'imagerie arthurienne et celle des contes de fées. Mince, juvénile, le front légèrement bombé, le nez gentiment retroussé, la bouche petite et le regard très grand, toujours émerveillé, la pommette rose. Sa longue chevelure blonde et frisée entoure d'une aura un corps menu et délicat, qu'elle aime à hausser sur la pointe des pieds.

Une fois encore, il y a la parure naturelle et sauvage de la Nymphe-Fée de fontaine, faite de voiles, de lentilles d'eau, de fleurs aquatiques. La robe de cour des dames de Camelot, et les coquettes excentricités des livres pour enfants. Hennins antennules, jupes étoilées et interminables traînes tenues par des cortèges de petits pages ailés, voilà pour ses vêtements.

Elle habite un château de cristal construit en une nuit par Merlin sous les eaux de Comper. Certains disent sous le lac du Pas-du-Houx. Elle est toujours présente un peu partout dans Brocéliande, autour de la fontaine de Barenton, aux portes de la prison d'air où rêve Merlin. Et l'hostier de Viviane - la maison de Viviane - qui domine le Val sans retour.

En guise de nourriture, elle fait grand honneur aux mûres des ronciers entourant le tombeau de Merlin.

Viviane, Nivienne, Vivienne ou Vivlain est parfois fille de Dyonas, filleule d'une Sirène ou du roi Cadeu, roi des Redonnes. On la présente aussi comme une Diane chasseresse quelque peu masculine.                                                                                                                                                    

 Elle partage une vie mortelle au milieu des intrigues de Camelot et une existence plus conforme aux êtres de Féerie sous les eaux de l'étang de Diane à Brocéliande. Elle s'adonne à la haute magie, entourée de suivantes dont la fidèle Sayrade. Au cœur du Légendaire, elle est la Dame du Lac. Viviane est parfois fille de Dyonas, filleule d'une Sirène ou d'un roi. On la présente aussi comme une Diane chasseresse quelque peu masculine.

Elle est née au château de Comper, au nord de la forêt, et y coule de beaux jours jusqu'à sa rencontre avec Merlin. Elle partage une vie mortelle au milieu des intrigues de Camelot et une existence conforme aux êtres de Féerie sous les eaux de l'étang de Diane dans la forêt de Brocéliande

 

broceliande.jpeg 

 

Elle s'adonne à la haute magie au cœur du légendaire : elle est la Dame du lac. Belle comme toutes les Fées, elle a ce quelque chose de plus qui enchanta Merlin.

 

Sur le continent, la forêt de Brocéliande passait pour l'une des plus belles du monde connu. Merlin, en s'y promenant, passa un jour près d'une gracieuse jeune fille qui se mirait dans l'eau d'un lac. Elle portait le nom de Viviane.


L'enchanteur avait pris ce jour là l'apparence d'un séduisant damoiseau et non celle d'un vieillard contrefait. Viviane engagea la conversation et pour lui plaire Merlin lui offrit quelques enchantements: en son honneur il fit apparaître un magnifique château de cristal où se déroulait une fête merveilleuse, puis il rendit au paysage son premier aspect.

 

A dater de ce jour, l'enchanteur s'absenta souvent de la cour du roi Arthur: il allait en secret retrouver la jolie Viviane. Lors de ces rencontres, Merlin de plus en plus séduit, accepta de lui enseigner deux ou trois de ses tours les plus poétiques. La jeune fille apprit ainsi à danser sur l'eau sans se mouiller et à faire jaillir une rivière à sa volonté.

Mais Viviane voulait garder Merlin toujours à ses côtés. Elle réussit à lui faire avouer presque tous ses secrets, et un jour où il s'était endormi, la tête posée sur ses genoux, elle fit à l'aide d'un voile, un cercle magique autour de son ami qui devint ainsi son prisonnier à jamais. Bien sûr Merlin avait tout deviné, mais par amour il avait laissé faire. Il était définitivement retourné dans l'Autre monde, celui des fées et des magiciens, sans trop de chagrin car il aimait Viviane plus que sa liberté.

Dans le cycle de la Post-Vulgate, viviane n'est pas celle qui donne l'épée; celle ci est offerte par une anonyme contre la promesse d'un service. Elle arrive un jour à la cour d'Arthur pour le demander: elle veut la tête du chevalier Balin pour venger un membre de sa famille, mais c'est finalement elle qui est décapitée par Balin. L'auteur révèle plus loin qu'il s'agissait en fait d'une personne de peu de valeur morale voulant venger, non la mort d'un parent mais celle d'un amant illicite.

 

Repost 0
mavoyanteperso - dans Légendes

Présentation

  • : Le blog de mavoyanteperso
  • Le blog de mavoyanteperso
  • : Site pro: http://www.manon-medium.com/ Retrouvez moi également tous les jours, avec mon équipe de médiums professionnels au 08.92.23.01.97 ( 0.34€/minute) Pour une voyance à votre image:humaine
  • Contact

Recherche

Liens